Articles

COUPE DU SENEGAL EDITION 2011 - CASA-TOURE KUNDA (1-0) : LE CASA-SPORTS MET FIN A 31 ANS DE DISETTE

Après l'avoir gagnée face au Jaraaf en 1979, avant de la perdre en 1980 dans les conditions que nul n’ignore contre la Jeanne d’Arc, après deux éditions, l’équipe du Casa-Sports a remporté la Coupe du Sénégal, samedi, au stade Demba Diop, face à l’Asc Touré Kunda de Mbour (1-0).
Même si la note ne fut pas salée, la victoire est tout de même belle avec cette transversale de Paul Emile Tendeng sur Aliou Coly dont la volée ne laisse aucune chance au portier de l’Asc Touré Kunda, Abdoulaye Diakhaté. Un but intervenu juste au moment où l’arbitre de la rencontre s’apprêtait à renvoyer les deux formations aux vestiaires.

Une première période où les deux équipes ont produit du beau jeu devant un public très nombreux acquis à la cause des deux clubs, les supporters des deux camps rivalisant d’ardeur dans la plus grande sportivité. Histoire d’agrémenter la fête mais aussi de la rendre plus belle surtout avec leurs T-shirts et banderoles verts et blancs aux couleurs du Casa et de Touré Kunda, malgré les gouttelettes qui tombaient du ciel.
Un jeu limpide très léché qui créait même cette ambiance carnavalesque sur les gradins où la cohabitation entre supporters ne pouvait passer inaperçue. Munis de sifflets, de quelques «vuvuzelas», de tambours, au rythme du «Bougaroubou», on se croyait même à Ziguinchor ou chez le «Kankourang» à Mbour. Au fil du match, les joueurs des deux camps très déterminés faisaient vibrer le stade tout entier. Les joueurs de Touré Kunda en bleu et ceux du Casa Sports en blanc affichaient leur détermination à remporter cette 51e édition de la Coupe du Sénégal, sous le regard des nombreuses autorités, notamment le Premier ministre, le ministre des Sports et celles des deux localités Mbour et Ziguinchor.

Arbitrage tatillon, impraticabilité du terrain et éclairage défectueux
La détermination de l’attaque de Touré Kunda se heurtait à une muraille défensive dirigée par Abdoulaye Diallo et compagnie. Les deux équipes ne se faisaient pas de cadeau. À plusieurs reprises, Emile Paule Tendeng, sur le flan droit, le capitaine Stéphane Badji et Aliou Coly réussissaient à percer la défense adverse. Mais le gardien de Touré Kunda Ibrahima Diakhaté, qui jouait sa 8e finale de Coupe du Sénégal (record avec la Linguère, l’Asc Jaraaf, l’As Douanes et Touré Kunda), empêchait que ses partenaires prennent une note salée avant d’aller aux vestiaires. Mais le Casa qui avait réussi à marquer prenait un ascendant psychologique juste avant la pause.
De retour des vestiaires, Touré Kunda prenait le risque de mettre deux attaquants Malick Ba et Ibrahima Faye. Ces derniers vont multipliaient les actions offensives en vain. À la 55e mn, suite à une incompréhension de la défense sudiste, Laminé Fané déclenche un superbe tir qui sera détourné par le portier du Casa-Sports Pape Maguette Gningue qui sortait le grand jeu. Quatre minutes plus tard, c’était au tour de Abdoulaye Diakhaté de secouer à nouveau la défense du Casa, donnant des sueurs froides aux supporters du club fanion de Ziguinchor. Malgré plusieurs tentatives de part et d’autre, rien n’y fit et Touré Kunda s’inclinait devant le Casa-Sports qui met fin ainsi à 31 ans de disette et offre à Ziguinchor sa seconde Coupe du Sénégal.
La seule fausse note de cette belle finale, c’est surtout l’arbitrage tatillon de Cheikh Tidiane Seck mais aussi l’impraticabilité du terrain et surtout le mauvais éclairage du stade Demba Diop qui laissait à désirer, surtout dans une finale de Coupe du Sénégal..